ruralité

Hausse inquiétante de la privation matérielle et sociale en France en 2022

Début 2022, une étude de l’INSEE révèle une augmentation préoccupante de la proportion de personnes en situation de privation matérielle et sociale en France métropolitaine. Les chiffres montrent que 14,0 % des personnes vivant en logement ordinaire, soit 9 millions de personnes, sont touchées par cette réalité alarmante.

Une augmentation significative depuis 2020

La situation de privation matérielle et sociale a connu une augmentation notable, passant de 13,4 % début 2020 à 14,0 % début 2022. Cette hausse contraste avec la baisse observée début 2021, résultant des mesures liées à la crise sanitaire qui avaient alors allégé les contraintes sur les dépenses des ménages.

Impact de l’inflation sur le pouvoir d’achat

La reprise des habitudes de vie pré-pandémiques, combinée à une inflation persistante depuis l’hiver 2021-2022, a considérablement érodé le pouvoir d’achat des ménages. Cette réalité économique complexe a contribué à la hausse des difficultés financières, notamment dans des domaines essentiels tels que le chauffage des logements.

Des difficultés croissantes dans des aspects essentiels

Parmi les difficultés déclarées, le chauffage du logement est en forte augmentation, passant de 5 à 7 % entre 2014 et 2021 à 10 % début 2022. Les ménages sont également plus nombreux à déclarer des difficultés à remplacer des meubles usagés, à assurer une alimentation équilibrée et à se permettre des vacances hors du domicile.

Impact rural et groupes vulnérables

Les zones rurales ressentent davantage l’augmentation des prix de l’énergie, entraînant une nette augmentation des situations de privation matérielle et sociale. Les familles monoparentales et nombreuses sont les plus touchées, avec une augmentation du risque de privation depuis deux ans.

Lire  Comment se forme la pluie expliqué aux enfants

Conséquences sur le bien-être et l’isolement social

Les adultes en situation de privation matérielle et sociale font état d’un mal-être plus prononcé, se sentant plus fréquemment exclus de la société. Ces conditions de vie difficiles sont souvent accompagnées d’un isolement relationnel, avec 25 % des adultes concernés déclarant ne pas avoir de soutien moral, matériel ou financier.

Comparaison européenne

La France se situe proche de la moyenne européenne avec 12,7 % de la population en situation de pauvreté matérielle et sociale début 2022. La comparaison avec d’autres pays de l’Union européenne souligne la diversité des situations, avec des taux variant de moins de 5 % à plus de 30 %.

L’étude de l’INSEE met en lumière une situation alarmante de privation matérielle et sociale en France, soulignant l’impact de l’inflation, des habitudes de vie pré-pandémiques et des disparités territoriales. Les groupes vulnérables, notamment les familles monoparentales, sont particulièrement touchés, soulignant la nécessité de mesures efficaces pour atténuer ces difficultés et améliorer le bien-être de la population.

Publications similaires