Pourquoi le prix du gaz naturel pourrait encore augmenter en 2023 ?

Le prix du gaz naturel a augmenté de façon importante ces dernières années, atteignant une hausse record en 2022

Cette augmentation du gaz a un impacte sur nos factures. Nombre de familles sont équipés au gaz pour le chauffage, l’eau ou encore la cuisine. Et changer tout sont éléctroménager pour le remplacer par un équipement électrique demande un sacré budget. Cette hausse du prix du gaz est due en partie à la hausse des prix du pétrole, dont est dérivé le gaz naturel. Les experts s’attendent à ce que les prix du gaz naturel et de l’électricité augmentent encore en 2023.

Qu’est-ce qui a causé l’augmentation du prix du gaz naturel en 2022 ?

L’évolution et l’augmentation du prix du gaz en kWh est dû à un certain nombre de facteurs, comme :

  • une augmentation de la demande mondiale de gaz due à la croissance économique ou à la croissance démographique,
  • une baisse de la production mondiale et de l’approvisionnement de gaz due à l’instabilité politique ou à des catastrophes naturelles,
  • une augmentation du coût du transport du gaz en raison du prix du carburant,
  • un changement de politique du gouvernement vis à vis des tarifs réglementés et une augmentation des taxes sur le gaz naturel,
  • une variation du taux de change qui rend le gaz naturel importé plus cher,
  • un changement des conditions météo qui affecte la consommation de gaz naturel par les ménages (par exemple, un hiver froid) et augmente la facture d’énergie.

Comment l’évolution du prix du gaz naturel en 2023 va-t-elle affecter le prix des consommateurs ?

Les consommateurs seront affectés par l’augmentation du tarif du gaz en 2023. Les prix des produits de consommation courante, comme le gaz ou l’électricité, vont connaître une hausse des prix malgré le bouclier tarifaire, ce qui aura un impact sur le coût des offres des fournisseurs et sur le budget des ménages. 

Est-ce que l’augmentation du prix du gaz naturel en 2023 sera permanente ?

Non, l’augmentation du prix du gaz en 2023 sera temporaire. Les experts s’attendent à ce que les prix du gaz naturel augmentent à court terme en raison de la hausse des coûts d’exploitation et de la demande mondiale. À long terme, les prix du gaz naturel devraient baisser en raison des offres réglementées et de l’augmentation de l’offre mondiale de gaz naturel, notamment en raison de l’exploitation de gisements de gaz naturel en Chine notamment.

Y aura-t-il d’autres augmentations de prix en 2023 ?

Le prix de l’électricité augmentera sans doute en 2023. Les coûts du gaz naturel et de l’électricité sont en hausse depuis plusieurs années et devraient continuer d’augmenter à court terme, même si le bouclier tarifaire est en place et les tarifs du gaz encore réglementés chez EDF et Engie. Les ménages devraient ainsi voir une hausse tarifaire de leur facture d’énergie, quels que soient leur fournisseur, et une augmentation du prix au kWh.

Quelles mesures les consommateurs peuvent-ils prendre pour réduire leur consommation de gaz ?

Les consommateurs peuvent prendre plusieurs mesures pour réduire leur consommation de gaz naturel et diminuer le tarif de leur facture :

Acheter une nouvelle chaudière à gaz plus efficace : en moyenne, une nouvelle chaudière peut permettre de réaliser jusqu’à 30 % d’économie d’énergie.

Isoler sa maison : une bonne isolation peut permettre de réduire sa consommation de gaz naturel jusqu’à 25 %. Il est donc important de vérifier l’isolation de sa maison et de faire les travaux nécessaires si nécessaire.

Réguler la température de son logement : une température trop élevée peut entraîner une sur-consommation de gaz et d’électricité. En hiver, il est recommandé de ne pas descendre en dessous de 18°C et en été, il est recommandé de ne pas dépasser 26°C.

Opter pour des alternatives plus écologiques au gaz naturel, comme l’énergie verte ou une table de cuisson électrique.